Marchandises

Stades de développement de l'enfant au cours des six premiers mois de la vie

Stades de développement de l'enfant au cours des six premiers mois de la vie

Les six premiers mois de la vie d'un bébé sont extrêmement importants pour un développement optimal. Par conséquent, les parents devraient accorder plus d'attention aux étapes que l'enfant traverse. Aucun enfant n'est pareil, mais la réalisation manquée ou retardée des objectifs doit toujours être évaluée par un médecin.

Les premiers mois de la vie d'un bébé posent de nombreuses questions. La vitesse à laquelle un nouveau-né se développe, mais aussi les objectifs qu'il atteint, varient d'un cas à l'autre. Par exemple, alors qu'un bébé peut passer par l'étape de la marche du bus, un autre peut l'ignorer complètement.

Quelle que soit l'évolution de votre bébé, une attitude ouverte envers votre pédiatre et la volonté de poser des questions, peu inconfortable, vous aideront à protéger la santé physique et mentale de votre bébé et à assurer son développement en toute sécurité.

Premier mois de vie

Au cours du premier mois de vie, le bébé effectue des mouvements incontrôlés, sourit involontairement et apprend à reconnaître sa mère. Au niveau physique, vous remarquerez une diminution de poids (au cours de la première semaine de vie), qui sera corrigée plus tard. De plus, le petit garçon tient ses poings serrés, bougeant ses bras et ses jambes et pourra regarder un objet se déplaçant lentement.

Le nouveau-né commence à réagir aux voix qu'il entend, ainsi qu'aux visages qu'il voit et, en particulier, à l'odeur de sa mère. Ses besoins se manifestent par des cris aigus, et ses gestes incluent le réflexe de succion, les éternuements, la toux et les clignements. Toutes ces manifestations représentent la réponse du nouveau-né aux stimuli.

Au cours du premier mois de vie, vous remarquerez également la présence du réflexe de Babinski ou de l'accrochage plantaire, qui se manifeste lorsque vous touchez la semelle du nouveau-né et que le petit plie les doigts et la plante des pieds vers l'intérieur. Un autre est le réflexe Moro, déclenché lorsque le bébé a peur et se manifeste en étirant les mains et les pieds et en les ramenant rapidement.

Deuxième mois de vie

Au deuxième mois de la vie, le bébé coche d'autres objectifs physiques, sociaux et cognitifs. D'un point de vue physique, vous remarquerez que les bras et les jambes du petit garçon commencent à se détendre et à s'étirer partiellement. De plus, le bébé pourra lever la tête à un angle de 45 degrés lorsqu'il est allongé sur le ventre.

Pendant cette période également, le bébé parvient à distinguer le goût sucré et amer et peut voir des objets à une distance d'environ 20-30 cm. De plus, au deuxième mois de la vie, l'enfant commence à accumuler des informations de l'environnement à travers ses 5 sens: tactile, visuel, auditif, gustatif et olfactif.

La communication se fait en pleurant, en pleurant, en souriant et en fixant le regard. Le petit commencera également à montrer des émotions, telles que le plaisir ou la colère. Lorsqu'il ne se sent pas bien, il se calme en suçant son pouce.

Enfin et surtout, à ce stade, le bébé commencera à faire des associations entre son comportement et les réactions des autres. Par exemple, on pourrait s'attendre à ce que lorsqu'il pleure, sa mère viendra le prendre dans ses bras ou le nourrir.

Le troisième mois de vie

Au troisième mois après la naissance, la progression du bébé devient de plus en plus évidente. Le petit pourra étendre complètement ses bras et ses jambes et soutenir sa tête à un angle de 45 degrés. De plus, il va maintenant commencer à pousser ses pieds lorsqu'il touche une surface dure et à soutenir le haut de son corps à l'aide de ses bras lorsqu'il est allongé sur son ventre.

Pendant cette période, les objets en mouvement deviendront plus attrayants. Le bébé tendra la poignée après les objets qui pendent, saisissent et secouent les jouets mis à disposition. Les cheveux et les vêtements des personnes avec lesquelles il entrera en contact deviendront attrayants: le petit aura tendance à les attraper et à les tirer.

Au troisième mois de la vie, vous remarquerez les gangs, mais aussi l'énonciation des premières voix, comme "a" et "o". De plus, le bébé commencera à sourire, en réponse à un sourire, et à s'amuser quand les autres autour de lui joueront avec. Les sons qu'il émet sont plus forts, l'une de ses manifestations sonores étant le rire.

Le quatrième mois de vie

Quatre mois après la naissance, le bébé peut se tenir debout s'il est soutenu, se soutenir dans ses bras et réussir à relever la tête à 90 degrés. Il utilise ses épaules pour le soutenir, roule son ventre sur un côté et embrasse ses deux mains.

Les compétences sociales et linguistiques comprennent à ce stade l'émission de nouveaux sons, le rire en réaction au geste, mais aussi l'accomplissement de mouvements spécifiques, tels que l'étirement des mains à prendre dans les bras. Elle apprend aussi maintenant à différencier les mots doux de la mère et son ton de colère.

Il parvient également à distinguer les couleurs bleu, vert, jaune et rouge et prend conscience que les personnes et les choses portent un certain nom (mère, père, chat, etc.).

Le cinquième mois de vie

Au cinquième mois de sa vie, le bébé parvient à rester dans le cul, s'il est soutenu à l'aide d'oreillers, fait tourner les poignets des mains et suce ses orteils.

L'énergie ne manque pas, alors le bébé s'habitue à se déplacer, incline la tête vers l'avant pour mieux voir, étire ses mains et peut transporter des jouets de la main à la bouche.

De plus, le bébé bouillonne pour attirer l'attention, imiter les sons, les tonalités qu'il entend, ainsi que les gestes des personnes à proximité. Quant aux étrangers, le petit va commencer à leur faire peur.

Le sixième mois de vie

Au sixième mois de sa vie, le petit garçon parvient à rester seul dans le transat pendant de courtes périodes, roule dans les deux sens et étire ses mains, saisissant les jouets avec précision.

Sa gangurite commence à se transformer en syllabes, les sons se diversifiant. Il a continué à imiter les sons et le comportement de ceux qui l'entouraient, cette fois avec plus de précision.

Le jeu devient plus complexe - le bébé essaie, par exemple, d'attraper un troisième objet, même s'il en a déjà un dans chaque poignée.

Tags Développement bébé Bebelus