Marchandises

Varicelle et perte de grossesse

Varicelle et perte de grossesse

question:

- Mon problème est que l'année dernière j'ai perdu une grossesse, il semble que j'ai contacté la varicelle et arrêté l'évolution de la grossesse le deuxième mois. Après le rideau j'ai fait une pause de 5 mois, et depuis janvier je ne peux plus tomber enceinte. En juin, ils m'ont trouvé à l'ovaire comme un follicule dominant de 1,50 et à l'ovaire gauche encore 1,80. J'ai été traité avec Vit. E, Mastodinon, Duphaston et baby-sitter pendant 3 mois. Après avoir terminé le traitement, je suis retourné à une consultation et tout allait bien, les follicules ont disparu mais la grossesse a tardé à apparaître. Pendant un mois, j'ai été traité avec la teinture de l'ours, j'ai également passé le test d'ovulation, mais il semble que je n'ai tout simplement pas d'ovulation. Que faire? J'ai tout espoir en vous et s'il vous plaît très gentil de me conseiller quoi faire? J'ai oublié de mentionner que j'ai 34 ans et je n'ai pas d'enfants. Je visite mon gynécologue habituel deux fois par an. Merci d'avance!

Réponse:

Il y a au moins deux choses qui ne "se rapportent" pas à celles décrites. Tout d'abord, un simple contact avec la varicelle n'est en aucun cas une explication suffisante de la mort du fœtus dans l'utérus (= fausse couche) et, bien que ce ne soit pas toujours possible, des efforts doivent être faits pour trouver la véritable explication, car ici nous pourrions découvrir résoudre le problème: en voyant donc ce qui ne s'est pas passé lors d'une grossesse précédente, nous pouvons nous faire une idée des causes d'une infertilité ultérieure.

Il y a au moins deux choses qui ne "se rapportent" pas à celles décrites. Tout d'abord, un simple contact avec la varicelle n'est en aucun cas une explication suffisante de la mort du fœtus dans l'utérus (= fausse couche) et, bien que ce ne soit pas toujours possible, des efforts doivent être faits pour trouver la véritable explication, car ici nous pourrions découvrir résoudre le problème: en voyant donc ce qui ne s'est pas passé lors d'une grossesse précédente, nous pouvons nous faire une idée des causes d'une infertilité ultérieure.
Ensuite, il y a une contradiction entre le traitement par Duphaston qui est administré en cas d'ovulation, mais pas assez de progestérone et le test d'ovulation qui serait devenu négatif. En d'autres termes (je m'efforce toujours d'éviter les termes médicaux) Duphaston aide à une légère ovulation, mais elle ne peut pas avoir d'effet d'ovulation inexistant.

Enfin, vous avez associé un traitement endocrinien fort (Duphaston) à un traitement dit homéopathique (Mastodinon), des remèdes qui ne vont pas de pair. Il semble que de nombreux problèmes doivent être clarifiés et je pense que vous avez besoin d'un médecin qui peut vous voir de la tête aux pieds et coordonner le traitement.
La santé vous souhaite,
Dr Mihnea DRAGOMIR
spécialiste en médecine familiale
www.doctordragomir.ro