Court

Les bébés ressemblent à des mères, pas à des pères

Les bébés ressemblent à des mères, pas à des pères


Les nouveau-nés ressemblent clairement à leur mère, mais beaucoup d'entre eux affirment que le bébé ressemble au père, sous l'influence de manipulations inconscientes visant à défendre l'enfant lorsqu'il est vulnérable, selon des scientifiques français du Centre recherche scientifique nationale.
Le visage du bébé présente un "anonymat paternel relatif", ce qui le met en danger d'éventuels doutes sur la paternité à un âge où la protection du père est essentielle à la survie, notent-ils. Cette protection est renforcée par les mères, qui voient les traits du père chez l'enfant, amenant les pères eux-mêmes à apprécier que le bébé leur ressemble.
Cette similitude, qui s'inverse chez la plupart des garçons vers l'âge de 2-3 ans, semble résulter d'une évolution génétique de l'espèce, expliquent Alexandra Alvergne, Charlotte Faurie et Michel Raymond.
14 novembre 2006
Lire l'article complet dans: The Truth