Court

Obésité chez les nourrissons

Obésité chez les nourrissons

question:

- Mon bébé a 4 mois et pèse 8 850 g après le dernier contrôle. Je mentionne qu'il est né avec un poids de 3 500 g et a été allaité. Le médecin m'a assuré qu'il n'y avait pas de problème, l'enfant est vivant et actif, mais je m'inquiète toujours de son poids qui dépasse les limites normales. Vous pensez également à un régime possible? Mangez environ 5 fois par jour du lait maternel et le déjeuner et parfois du jus d'orange râpé. Je vous remercie.

Réponse:

L'obésité chez les nourrissons peut avoir une prédisposition génétique, des idées fausses dans la nutrition infantile et rarement des causes endocriniennes.

L'obésité chez les nourrissons peut avoir une prédisposition génétique, des idées fausses dans la nutrition infantile et rarement des causes endocriniennes.
Les mesures de lutte et de prévention de l'obésité chez les nourrissons sont les suivantes:

  • promotion de la nutrition naturelle (avec du lait maternel)
  • si le bébé est nourri artificiellement, utilisez la bonne dilution de lait
  • respecter le nombre de tables
  • début de diversification à faire seulement après 4-41 / 2 chez le nourrisson nourri artificiellement et après 5-6 mois chez celui nourri exclusivement au sein
  • ne mettez pas d'aliments solides dans la bouteille
  • il est reporté l'introduction de céréales (grises, céréales instantanées, biscuits) dans l'alimentation des nourrissons qui prennent trop de poids dans les premiers mois
  • éviter les bonbons, les jus sucrés ou les édulcorants excessifs (du thé)
  • l'activité physique est favorisée: promenades en plein air, liberté de mouvement (laissée libre dans le berceau ou le goudron)
    Par conséquent, si le médecin n'a pas détecté de problème de santé, il n'est pas nécessaire de suivre un régime. Parce que la diversification précoce favorise l'obésité, cela aurait été bien si vous n'aviez pas commencé la diversification à l'âge de 5 mois, étant donné qu'elle est allaitée.
    Continuez à reporter le moment où vous introduisez des céréales dans l'alimentation: n'ajoutez pas de céréales ou de biscuits aux fruits, évitez la farine, les pommes de terre, les jus et les aliments sucrés.
    Alina Pop-Began
    - Médecin résident - Anesthésie et soins intensifs -
    Détails du spécialiste