+
Court

Insuffisance ovarienne et fertilité

Insuffisance ovarienne et fertilité

L'insuffisance ovarienne, également appelée insuffisance ovarienne prématurée ou ménopause précoce, est une condition médicale qui affecte le fonctionnement normal des ovaires et installe la stérilité à l'âge de 40 ans. Cependant, il existe des situations dans lesquelles, bien que la maladie survienne, les menstruations ne s'arrêtent pas et les ovaires fonctionnent partiellement, ce qui maintient les chances de devenir enceinte.

Voici ce que vous devez savoir sur cette condition, qui peut mettre en danger la fertilité et comment la prévenir!

Les causes de l'insuffisance ovarienne

Lorsque vos ovaires fonctionnent normalement, l'hypophyse et l'hypothalamus libèrent certaines hormones au cours d'un cycle menstruel, ce qui provoque la maturation d'un follicule qui existe déjà dans les ovaires (chaque femme naît avec une réserve ovarienne). Lorsqu'il atteint sa pleine maturité, le follicule se brise et libère l'ovule, ce qui est nécessaire pour obtenir une grossesse.

Lorsque les ovaires commencent à contenir de moins en moins de follicules ou réagissent de manière inhabituelle à la stimulation hormonale causée par l'hypophyse, une insuffisance ovarienne prématurée peut survenir.

Il existe deux types de défaillance primaire, chacun ayant ses propres causes:

  • insuffisance ovarienne primaire - les ovaires ne répondent plus de manière appropriée aux hormones libérées par les organes (hypophyse et hypothalamus);
  • insuffisance ovarienne secondaire - le problème se situe directement au niveau de l'hypothalamus et de l'hypophyse, qui ne fonctionne plus normalement et n'arrive plus à libérer les hormones nécessaires à la stimulation ovarienne et à la maturation folliculaire.

L'insuffisance ovarienne primaire est plus fréquente chez les femmes de moins de 40 ans que secondaire. Les principales causes ou facteurs qui peuvent influencer l'apparition de cette condition sont:

  • facteurs génétiques (syndrome de Turner, syndrome du X fragile, anomalies chromosomiques, etc.)
  • causes toxiques (chimiothérapie, radiothérapie, virus, etc.);
  • causes auto-immunes - lorsque le système immunitaire attaque des cellules normales ou saines, au lieu d'identifier et de détruire correctement les cellules étrangères, ce qui peut provoquer des infections, le cancer ou d'autres problèmes);
  • facteurs inconnus - toutes les causes de cette condition ne sont pas connues.

Les facteurs de risque qui peuvent augmenter les chances de développer une insuffisance ovarienne primaire sont l'âge, entre 35 et 40 ans et les antécédents familiaux (cas de ménopause prématurée dans la famille).

Symptômes d'insuffisance ovarienne

Le principal symptôme de l'insuffisance ovarienne primaire est l'absence de menstruations - aménorrhée - (en l'absence de grossesse) ou de troubles. Ceux-ci sont causés par une carence en œstrogènes.

D'autres symptômes qui peuvent clarifier la maladie et qui devraient vous envoyer chez le médecin pour des investigations supplémentaires sont:

  • les bouffées de chaleur;
  • sueurs nocturnes;
  • sécheresse vaginale;
  • difficultés de concentration;
  • irritabilité;
  • baisse de la libido.

Ce sont des manifestations qui font également partie du tableau symptomatique de la ménopause, la condition étant considérée comme une ménopause prématurée.

Si vous constatez que vos menstruations sont perturbées ou que vous manquez depuis plus de deux mois, sans être enceinte, il est conseillé de consulter un médecin pour en connaître les causes.

Dans le cas où le trouble du cycle menstruel apparaît sous l'âge de 40 ans et s'accompagne des symptômes énumérés ci-dessus, plus il est important de se présenter au médecin.

Insuffisance ovarienne et fertilité

Si la condition n'est pas détectée à temps et traitée correctement, un certain nombre de complications peuvent survenir. Le plus important d'entre eux est l'infertilité.

L'insuffisance ovarienne affecte les chances de concevoir des enfants, car les fonctions des ovaires sont affectées. Dans ce cas, la maturation du follicule et la libération de l'œuf nécessaire à la conception sont impossibles.

Si la fonction ovarienne est gravement affectée, l'infertilité est impossible à traiter. Si vous souffrez de cette maladie, il n'y a aucune chance de rétablir la fertilité avec un traitement. Les seules options dont vous disposez sont les techniques de reproduction humaine assistée, avec des œufs de donneurs anonymes.

D'autres complications associées à cette condition sont l'ostéoporose, l'anxiété ou la dépression.

Diagnostic de l'insuffisance ovarienne

Pour diagnostiquer avec précision la condition, le médecin mènera d'autres investigations en fonction des symptômes que vous présentez, de vos antécédents familiaux, des traitements que vous suivez et du degré d'exposition aux toxines.

De nombreuses femmes ne présenteront que des symptômes de cette condition, c'est pourquoi les investigations seront complexes. Tout d'abord, votre médecin fera un examen pelvien, puis un test de grossesse, pour exclure la possibilité d'être enceinte et de ne pas durer, plus de tests sanguins.

Les tests sanguins recommandés comprennent:

  • Test FSH (pour détecter le niveau d'hormone folliculo-stimulante dans le sang qui, en cas d'insuffisance ovarienne, est très élevé);
  • Test de LH (pour déterminer le niveau de l'hormone lutéinisée dans le sang - qui, en cas d'insuffisance ovarienne, est trop faible);
  • test d'estradiol (détermination du niveau d'estradiol dans le sang);
  • détermination du caryotype (test qui analyse les 46 chromosomes dans le corps à la recherche d'anomalies; certaines femmes souffrant d'insuffisance ovarienne peuvent ne posséder qu'un seul chromosome X, au lieu de deux, ou d'autres anomalies chromosomiques).

Traitement de l'insuffisance ovarienne

Si vous souffrez de cette condition médicale, votre médecin vous recommandera un traitement substitutif aux œstrogènes ou à la progestérone, au moins jusqu'à l'âge auquel vous devriez entrer normalement en ménopause. De cette façon, de nombreuses complications qui peuvent survenir en raison de cette condition sont évitées, mais la fertilité ne peut pas être restaurée.

De plus, votre médecin peut également recommander des suppléments de calcium et de vitamine D pour prévenir l'ostéoporose.

L'insuffisance ovarienne implique principalement les menstruations et les troubles du cycle menstruel, problèmes auxquels de nombreuses femmes sont confrontées. Avez-vous eu de tels problèmes? Les avez-vous enquêtés chez le médecin? Quelles en étaient les causes? Racontez-nous votre histoire dans la section commentaires ci-dessous!

Tags Causes d'infertilité pour les femmes Fertilité pour les femmes Causes d'infertilité