En détail

Comment puis-je répondre aux réactions de mon enfant?

Comment puis-je répondre aux réactions de mon enfant?

question:

- J'ai un garçon de 3 ans (il a eu 19 ans le 19 décembre) et parfois, mais de plus en plus ces derniers temps, la fille, tout simplement. Quand la fille est heureuse, quand la fille n'est pas entendue, quand elle n'est pas aimée ou sans raison (je pense), la fille. Il va à l'église en septembre, mais chaque fois que je lui dis qu'il ne veut pas et me tient proche, je dois utiliser moi et l'éducateur toutes sortes de trucs pour le convaincre de me laisser partir et d'aller au groupe s. Quand je vais le prendre dans l'après-midi, il ne veut plus partir, je lui demande de partir, je peux l'habiller. C'est un autre problème - je cours dans la maison après lui pour l'habiller, le forcer, qu'il doive aller à la crèche, jouer ou rendre visite à ses grands-parents (même s'il dit qu'il les aime vraiment). Un autre problème que j'ai avec lui est qu'il vole, il bat avec les enfants de la crèche et parfois il me donne, lui et son père. Je lui ai expliqué qu'il n'est pas agréable de battre ou de frapper des personnes âgées, surtout ses parents, je lui ai montré les signes qui me quittent (chasseurs qui ne sont pas faits par lui mais que je lui montre de garder à l'esprit ), semble comprendre un instant mais après 5, 6 jours ça recommence. Sinon, il est un enfant intelligent, il connaît beaucoup de poèmes, il sait ce qu'est un triangle, un carré, un cercle, il sait numéroter jusqu'à 13 et en roumain et en anglais et en allemand, il connaît déjà quelques chiffres, il jouerait sur l'ordinateur non-stop si je le laisse (je peux à peine l'obtenir de l'ordinateur - mais il a déjà commencé à se demander s'il est autorisé ou non à l'ordinateur), il ne fait pas de crise si je ne sais pas quel jouet.

Réponse:


Je comprends que le petit gars parle assez bien pour te comprendre et je me demande si tu lui parles de toutes ces choses. Si vous lui demandez ce qu'il n'aime pas à la crèche ou ce qu'il aime. Que préférez-vous faire au lieu de vous habiller pour vous promener, etc. Je pense qu'il pourrait dire quelque chose ...
Vous dites qu'il sait beaucoup de choses et je me rends compte que vous êtes fier de ses achats et c'est pourquoi les comportements qui ne vous semblent pas "corrects" (crier, mordre, pleurer, éviter les vêtements, etc.) semblent vous inquiéter davantage, étant en contradiction avec les "bonnes parties".
Ce que je voudrais vous dire, c'est qu'à tout moment, par n'importe quel geste, mot, dactylographie, jeu ou dessin, l'enfant dit quelque chose. Assurez-vous de battre ou de mordre pour une raison. Ne le faites pas "par méchanceté" ou faire autrement comme vous l'avez dit "c'est beau".
De plus, sa culpabilité avec les ecchymoses sur vous qu'il n'a pas produites ne mène à rien de bon. Que pensez-vous de l'attribution d'une faute qu'il n'a pas?
La seule suggestion que je puisse faire sans voir l'enfant et lui parler est d'essayer de découvrir ce qu'il "dit" à travers toutes ces manifestations et de ne pas se concentrer sur le "débat", la punition ou la désapprobation.
Peut-être qu'à 3 anisors, il est encore trop petit pour demander ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas, pour obéir à tant de règles, peut-être parfois elles sont trop ou trop lourdes même s'il est un enfant intelligent. N'oublions jamais qu'il est un petit garçon à 3 ans et que son but n'est pas de bouleverser ses parents ou son éducateur mais à autre chose, que nous n'avons aucune chance de connaître, à moins que nous ne plions nos oreilles assez longtemps jusqu'à ce que nous puissions entendre ce qu'il dit ou avoir de la patience jusqu'à ce qu'il apprenne à dire ce qu'il ressent.
Anca Munteanu,
spécialiste en psychologie de l'enfant
Centre d'Action Psychologie et Psychothérapie
Str. Cp. Pavel Zăgãnescu, no. 5, sc. 1, et. 2, sec. 6, BucureSti (région Regie)
téléphone:
021 316 26 94 (13-21); 021 316 26 82 ( 9-13)
0722 453 609 / 0742 043 388
Courriel: [email protected]