Commentaires

Quel est ton style dans la discipline de l'enfant?

Quel est ton style dans la discipline de l'enfant?

La discipline de l'enfant est souvent un véritable défi dans la vie d'un parent. A partir du moment où se pose le problème de la discipline du petit, se posent également les questions concernant la justesse des méthodes appliquées. Heureusement, il n'y a pas une seule «bonne» façon d'enseigner à votre enfant, dès son jeune âge, ce que signifie la discipline. Découvrez les principaux types disciplinaires et choisissez les fonctionnalités qui vous conviennent!

Discipline contre punition

L'une des distinctions les plus importantes dont un parent doit être conscient est celle de la discipline et de la punition. Les deux termes ne sont pas synonymes: la discipline implique un processus d'apprentissage plutôt que la coercition. Ainsi, la discipline fait référence aux règles de conduite que l'enfant doit adopter, à la différence entre le bien et le mal, l'acceptable et l'inacceptable et les autres.

Choisissez la bonne combinaison de règles pour vous

Il existe plusieurs types de disciplines auxquelles vous pouvez vous référer lorsque vous souhaitez donner à votre enfant une excellente éducation, et celles-ci seront souvent en contradiction avec votre style personnel. C'est pourquoi il est essentiel de savoir que vous êtes votre propre expert et que vous êtes celui qui prend les décisions les plus appropriées en matière de discipline de l'enfant. En d'autres termes, découvrez quelles sont les caractéristiques de chaque type de discipline, puis sélectionnez-les en fonction des valeurs de votre famille.

Voici les principaux types disciplinaires:

Discipline basée sur les limites

Ce style disciplinaire soutient que tous les enfants ont besoin de limites bien définies pour se sentir en sécurité et que, lorsqu'ils ne sont pas clairement établis, les enfants adopteront des comportements spécifiques pour les identifier. Dans ce cas, l'accent est mis sur la fixation de limites et la détermination des conséquences que l'enfant supportera en cas de violation.

Les principales techniques de ce style de discipline consistent à explorer les alternatives avec l'enfant, à accorder un temps calme et à sélectionner des conséquences naturelles ou logiques, en fonction des actions de l'enfant. Ainsi, il est important que, pour commencer, l'enfant connaisse clairement les limites. Par exemple, si votre tout-petit aime jouer avec les objets de votre sac, dites-lui de les remettre à la fin. Ensuite, dans le cas où l'enfant ne respecte pas la limite imposée, appliquez une conséquence en fonction de la situation (conséquence logique): pendant plusieurs jours, vous ne serez pas autorisé à explorer votre sac, par exemple.

N'oubliez pas les conséquences "naturelles". Si, par exemple, votre enfant oublie son sac à dos pour l'école, ne vous précipitez pas pour l'emmener. Au lieu de cela, permettez-lui de découvrir sur sa propre peau les conséquences de ses actions. Enfin, offrez-lui un nombre limité d'options et rendez-le responsable de la décision. Si, par exemple, votre enfant joue du piano et que vous lui demandez de jouer plus lentement sans résultat, dites-lui de vous écouter ou de prendre le jouet et de le rendre le lendemain.

Une discipline basée sur la douceur

Ce style disciplinaire favorise l'adoption de comportements conçus pour prévenir les pleurs et les attitudes rebelles de l'enfant. Ainsi, la discipline basée sur la douceur implique le développement de rituels quotidiens qui procurent à l'enfant un sentiment de sécurité, ainsi que l'utilisation d'avertissements avant les changements ("Nous quittons la maison dans cinq minutes").

Tout ce style disciplinaire favorise la formulation des exigences envers l'enfant de manière positive, en évitant les mots à charge négative et même la particule «non». Et lorsque l'enfant adopte un comportement inapproprié, le style disciplinaire doux suggère d'identifier les raisons derrière l'attitude inappropriée, de distraire l'attention ou de valider les émotions de l'enfant.

Ce type de discipline est similaire au style positif selon lequel les attitudes inappropriées de l'enfant représentent des opportunités d'apprentissage, et l'enfant est encouragé à trouver des solutions pour résoudre les problèmes.

Discipline basée sur l'identification et la gestion des émotions

Ce style disciplinaire soutient que chaque enfant est capable de reconnaître et de comprendre ses émotions, et lorsqu'il parvient à gérer ses sentiments, il peut corriger ses comportements inappropriés. En tant que parent, vous pouvez aider votre enfant à atteindre cet objectif, tout en renforçant le lien émotionnel entre vous deux.

Pour commencer, dites sincèrement à l'enfant ce qu'il est acceptable de faire et ce qu'il ne faut pas discuter avec lui des émotions qu'il peut ressentir dans certaines situations désagréables. Ensuite, il est très important que vous appreniez également la leçon d'empathie et que vous essayiez de vous mettre à sa place, afin d'identifier les vraies raisons qui ont généré un certain type de comportement.

Montrez à l'enfant que vous comprenez pourquoi il réagit d'une certaine manière, que vous comprenez ses frustrations ("Je sais que c'est difficile quand tu veux quelque chose et que tu ne peux pas l'avoir. Et je parie que tu es très déçu."). Une fois que le petit garçon se rend compte que vous le comprenez, il fera confiance à vous et à vos décisions ("Nous ne pouvons pas acheter de bonbons chaque fois que nous allons au magasin. Les bonbons excédentaires sont malsains.").

Discipline basée sur la modification du comportement

Ce style disciplinaire est similaire à celui basé sur des limites claires. Cette fois, cependant, l'accent est davantage mis sur les avertissements et les récompenses que sur la fixation de limites et leur maintien à l'aide des conséquences résultant de leur non-respect. Ainsi, ce type de discipline favorise l'utilisation d'avertissements qui aideront votre enfant à assumer la responsabilité de ses actes.

Lors d'une discussion contradictoire avec lui, lorsque l'enfant n'est pas d'accord avec les mesures que vous avez imposées, n'entrez pas dans son jeu, mais donnez-lui un premier avertissement. S'il ne vous écoute pas, donnez-lui un deuxième avertissement calmement. Enfin, dites-lui de faire une pause de quelques minutes, après quoi vous poursuivrez la conversation.

En cas de "déviations" plus graves, remplacer la rupture par une conséquence plus drastique. Par exemple, ne leur permettez pas de jouer sur l'ordinateur pendant quelques jours. À l'opposé, utilisez des récompenses - des louanges aux récompenses concrètes - pour motiver votre enfant à adopter les bons comportements.

Quel style disciplinaire adoptez-vous en ce qui concerne l'éducation de votre enfant? Quel est le plus proche de vos valeurs familiales? Partagez votre expérience dans la section des commentaires ci-dessous!

Tags Discipline enfant Education enfants