Information

Comment l'incitation à l'insertion est-elle accordée en 2014?

Comment l'incitation à l'insertion est-elle accordée en 2014?

Comment l'incitation à l'insertion est-elle accordée en 2014?

Le stimulus d'insertion est la somme d'argent que l'État donne aux parents qui sont en congé parental pour les inciter à retourner plus tôt sur le marché du travail.


Le stimulus d'insertion est la somme d'argent que l'État donne aux parents qui, bien qu'en congé de placement familial, décident de retourner au travail avant la fin du congé. Plus précisément, selon l'ordonnance d'urgence no. 111/2010, l'acte normatif qui régit le régime juridique d'octroi de l'incitation à l'insertion, le montant est accordé "aux personnes qui, pendant la période pendant laquelle elles ont droit au congé pour élever l'enfant, perçoivent un revenu imposable". Il s'agit des impôts prévus par le Code fiscal, c'est-à-dire les revenus provenant des salaires, des activités indépendantes ou des activités agricoles.

GEO no. 111/2010 établit, en même temps, que les parents naturels de tout enfant bénéficient de l'incitation, les personnes qui ont adopté l'enfant, celles qui ont été confiées à l'enfant pour l'adoption ou qui ont l'enfant en placement ou en placement d'urgence, ainsi que la personne qui a été nommé tuteur.
En outre, un aspect important établi par l'acte normatif est que l'employeur ne peut licencier le salarié qui paie l'incitation à l'insertion. De plus, selon les normes, cette interdiction peut être prolongée, une fois, jusqu'à 6 mois après le retour de l'employé / employé dans l'unité.
En ce moment, le montant mensuel de l'incitation à l'insertion est de 1 ISR (indicateur social de référence), soit 500 lei.
Le stimulus d'insertion est donné pour chacune des naissances.
Le règlement concernant l'octroi de l'incitation à l'insertion a été significativement modifié fin 2012, par la loi no. 166/2012, qui établit que le parent recevra l'incitation à l'insertion pour chaque naissance ou adoption. Ceci dans les conditions où les anciennes dispositions établissaient que ce droit n'est accordé que pour les 3 premières naissances.

Situations d'octroi d'incitations

Ainsi, en fonction des dispositions établies à cette date, les situations suivantes d'octroi de l'incitation sont distinguées, en fonction de la durée du congé parental pour lequel le parent a choisi:

  • la personne qui a opté pour le congé pour élever l'enfant jusqu'à 1 an, au cas où il obtiendrait un revenu imposable avant que le mineur atteigne l'âge de 1 an, sur demande, bénéficiera de l'incitation à l'insertion, pour la période restante jusqu'à l'accomplissement par l'enfant de l'âge de 2 ans;
  • la personne qui a opté pour le congé pour élever l'enfant jusqu'à 2 ans a le droit de recevoir une incitation à l'insertion dans la situation où elle obtient un revenu imposable, après que l'enfant a atteint l'âge de 1 an, pour la période restante jusqu'au l'accomplissement par lui de l'âge de 2 ans;
  • dans le cas de l'enfant handicapé, l'incitation est accordée à tout moment, pour toute la durée, au parent légitime, jusqu'à ce que l'enfant atteigne l'âge de 3 ans;

"La possibilité du bénéficiaire, de choisir entre la période de 1 an, respectivement 2 ans, de congé pour élever l'enfant, est exprimée par écrit, sur demande et ne peut être modifiée lors de l'octroi des droits", mentionné pour Avocatnet.ro, Catalina Mircea, Senior Partner SCA Mircea and Associates.
Important! Dans le cas des personnes qui bénéficient de l'allocation mensuelle et demandent le droit à l'incitation à l'insertion, le paiement de l'allocation mensuelle est suspendu.

Quels documents devez-vous soumettre pour bénéficier de l'incitation à l'insertion?

<< Pour bénéficier de l'incitation à l'insertion, il est nécessaire que le parent ayant bénéficié du congé d'éducation des enfants soumette une demande d'incitation à l'insertion à la mairie, à la ville, à la municipalité ou aux secteurs dans le cas de la municipalité de Bucarest, dans le cadre de son domicile. la résidence du requérant, ainsi que les pièces justificatives de la situation factuelle dans laquelle il se trouve ", a précisé Catalina Mircea pour AvocatNet.ro.
Plus précisément, le droit à l'incitation à l'insertion est accordé sur la base d'une demande écrite accompagnée des documents suivants:

  • une copie de la pièce d'identité du demandeur et de l'acte de naissance de l'enfant pour lequel le droit est demandé ou, selon le cas, du livret de famille, certifié conforme à l'original par la personne qui reçoit les documents;
  • les pièces justificatives concernant la qualité du demandeur et sa relation avec l'enfant / les enfants pour lesquels il / elle demande le droit;
  • les pièces justificatives attestant du respect des périodes de congé pour élever l'enfant;
  • les justificatifs délivrés par l'employeur ou les instances compétentes concernant les revenus obtenus;
  • les preuves de la suspension de l'activité pour la période au cours de laquelle le congé pour élever l'enfant est demandé;
  • tout autre document attestant du respect des conditions d'éligibilité

Le bénéficiaire est tenu d'informer par écrit le maire de tout changement dans sa situation, susceptible d'entraîner l'arrêt ou la suspension du paiement des droits, dans un délai de 15 jours ouvrés à compter de sa survenance.

Dans quelles conditions le droit au stimulus d'insertion peut-il être perdu?

Selon Catalina Mircea, le droit de payer l'incitation à l'insertion cesse à partir du jour suivant celui où:

  • l'enfant a atteint l'âge de 2 ans, respectivement 3 ans dans le cas de l'enfant handicapé;
  • le bénéficiaire ne gagne plus de revenu imposable et n'est pas en congé pour élever l'enfant;
  • la mort de l'enfant a eu lieu;

Attention! D'un point de vue fiscal, pour le droit à l'incitation à l'insertion il n'y a pas d'impôt et ni les cotisations sociales obligatoires établies par la loi.

Source: www.avocatnet.ro

Tags Droits parentaux Allocation de garde d'enfant Incitation à l'insertion Revenu pour allocation Législation Fichier d'indemnisation