Commentaires

Grossesse chimique - pourquoi un avortement précoce se produit-il?

Grossesse chimique - pourquoi un avortement précoce se produit-il?

Le rêve de devenir mère est parfois brisé par une manifestation physiologique nuisible, appelée grossesse chimique ou avortement précoce. De nombreuses femmes sont déçues de perdre leur bébé dès qu'elles découvrent qu'elles sont enceintes. Le phénomène se produit avant que la grossesse n'atteigne le deuxième mois de grossesse et est un événement malheureux, qui se produit relativement souvent.
50% des avortements spontanés sont appelés «grossesses chimiques», à savoir la perte du zygote fécondé par un saignement vaginal qui survient les jours où les menstruations devaient se produire.

Comment se passe la charge chimique?

Fondamentalement, le zygote formé dans l'utérus après la fécondation de l'ovule par le sperme ne se transforme pas en fœtus. Par conséquent, il est possible d'avoir un avortement précoce avant de remarquer que vos premières menstruations sont retardées après la conception.
La grossesse peut être détectée par un test classique acheté à la pharmacie, car il identifie également la plus faible quantité d'hormone hCG (hormone de grossesse) dans le corps. En cas de fécondation chimique, le zygote meurt avant que l'échographie ne puisse enregistrer le rythme cardiaque du produit de conception.
Cette défaillance reproductrice n'est pas rare. Les statistiques montrent qu'au moins la moitié des premières grossesses se terminent par un avortement précoce, ce que de nombreuses femmes ne remarquent même pas.

Symptômes d'une grossesse chimique

Les symptômes d'une telle grossesse peuvent être similaires aux symptômes normaux ou peuvent être complètement absents: les nausées, la fatigue et les sautes d'humeur sont les signes les plus courants de troubles hormonaux spécifiques à la grossesse.
La principale indication est la présence de saignements vaginaux peu de temps après que le test de grossesse a indiqué une réponse positive. De plus, les tests sanguins dans le cas d'une grossesse chimique montrent que le niveau d'hormone hCG commence à baisser plutôt qu'à augmenter.

Photo: buzzle.com

Causes de la grossesse chimique

Les médecins pensent que la survenue de la grossesse chimique est basée sur la principale raison de tous les avortements non provoqués: les anomalies chromosomiques du fœtus. Les causes exactes n'ont pas pu être établies, car il est presque impossible d'obtenir des échantillons chromosomiques à ce stade précoce.
Les autres facteurs pouvant conduire à une fausse couche sont:

  • défauts du zygote: défauts de l'ovule fécondé, qui l'empêchent de se développer;
  • problèmes de conception de la mère: déficiences de conception de la mère, telles que malformations congénitales ou autres problèmes des organes reproducteurs;
  • Infections: les infections des voies urinaires, celles transmises du côté sexuel, peuvent provoquer une fausse couche;
  • faibles niveaux d'hormones: trop peu d'hormones (en particulier la progestérone) ne peuvent pas soutenir le développement d'une grossesse;

Récupération physique

La grossesse chimique survient suffisamment tôt pour ne pas affecter le corps d'une femme. Dans la plupart des cas, elle peut être confondue avec une menstruation régulière, qui peut retarder de quelques jours.
Une étude popularisée en 2007 montre que le saignement d'une grossesse chimique est souvent plus facile que le flux menstruel normal. Des saignements modérés peuvent s'accompagner de crampes, mais la récupération n'est pas difficile.

La conception après une grossesse chimique

En cas d'avortement précoce, la plupart des médecins vous conseillent de continuer à essayer de tomber enceinte le plus tôt possible.
Une autre catégorie de spécialistes préfère recommander une période de pause jusqu'aux prochaines tentatives de conception. Idéalement, demandez à votre médecin quel est le meilleur choix en fonction de votre cas particulier.

Souffrance psychologique après une grossesse chimique

Dans de nombreux cas, la grossesse chimique est un facteur contribuant à la dépression. Alors que certaines femmes sont bien au-dessus d'une perte de ce type, il existe des cas d'apathie émotionnelle dévastatrice.
Ceux qui m'entourent ne comprennent généralement pas la raison de la souffrance dans cette situation. Indépendamment des opinions extérieures, une perte de grossesse justifie le regret d'avoir perdu une chance importante pour la maternité.
Si vous remarquez que la douleur causée par un avortement précoce vous affecte de manière significative, donnez-vous une raison plus importante la prochaine fois avant de passer le test de grossesse. De cette façon, vous évitez une nouvelle déception et persévérez en essayant de devenir maman tous les jours.